samedi 5 décembre 2009

Une semaine ici

A semaine + 1... Mes premières impressions.

Il ne fait pas si froid. J'ai même eu du soleil le premier jour et dans la semaine. Bon, le thermomètre a l'air de descendre en dessous de zéro pour la semaine qui arrive, alors on va voir comment je vais vivre le froid qui arrive vraiment. Mais pour l'instant j'arrive à me promener en jupe (avec une paire de collants et des leggins par dessus, certes).

J'ai trouvé une colocation, mais je sens déjà que je ne vais pas y rester. Je suis chez un frère et une sœur, qui sont somme toute très sympas, mais je suis chez eux, et j'ai le sentiment que je ne serai jamais chez moi ici...

Ainsi je commence les visites d'appartements. Hier une coloc très sympa qui m'a bien plu, mais on verra. Demain une autre, suite à une rencontre complètement issue du fruit du hasard : deux filles attendaient le bus avec moi hier, l'une d'elle quitte Montréal à la fin de décembre, elle m'a dit que sa coloc était super, bien placée, et pas trop chère... Que si ça m'intéressait je pouvais passer ! Chose que je vais faire demain...

A une semaine ici je cherche du travail, les choses ne changent pas où que l'on soit. J'ai déjà un entretien de prévu, c'est une chose assez positive. Mais je démarche beaucoup, j'espère que ça portera ses fruits. Et surtout dans mon domaine... Le costume ici a l'air de n'être pas un milieu très accessible... Comme à Paris en fait.


Quoi d'autre ?.. Je ne sens pas vraiment Noël arriver. J'ai cette drôle d'impression que Noël sans mes parents et ma soeur ce n'est pas vraiment Noël. Il ne faut pas que je me laisse gagner par ça parce que je serai entourée, par de la famille qui plus est. Et en plus je vais passer quelques jours à New York dans une semaine. Et après Toronto. Et après Windsor. Et après Boston. Alors non je ne vais pas me lamenter.

Mais quand même. Je réalise que cette première semaine n'était pas des plus faciles au niveau émotionnel. Gérer le "qu'est ce que je fais là?" plus le "Tu vas pas te lamenter sur ton sort tu as de la chance d'être là tu l'as voulu!" et simplement le "pour l'instant ce ne sont pas des vacances ici..." Ben tout ça ce n'est pas facile. Je n'ai pas de regrets, juste des craintes. Qui ne seront pas trop justifiées je l'espère.

Et puis l'habitude d'être entourée et d'avoir des gens à appeler en cas de spleen... Ça viendra mais pour l'instant je fais sans, par contre je fait marcher msn !...


Bon sinon les points positifs de tout ça, parce que outre les doutes, Montréal est une ville accueillante. Je suis allée à une soirée VIP. Comprendre "Virus d'Improvisation Picturale". Une très chouette initiative. C'est comme un match d'impro, mais avec de la peinture : un thème, une peinture en 15 minutes. Ca peut donner des choses très belles, d'autres... Un peu moins !...


J'habite un quartier plutôt sympathique, loin de ce que j'ai connu à Paris, avec une atmosphère de quartier très développée justement. Bon c'est sûr, ça risque de ne pas durer si je déménage, mais je tâcherai de n'être pas trop trop loin. J'aime bien ici. Et ça fait peut-être cliché la française qui aime le Plateau mais après tout, mon chez moi à Paris était bien un cliché aussi, dans la rue des Grands Magasins...

Voilà pour l'instant le début de ma vie ici. C'est calme mais ça ne va pas le rester !

4 commentaires:

Mr Malinois a dit…

Courage ma petite poussinette !

Banancosmic a dit…

Merciiii ^___^ Là ça va avec tout ce que je fais, je croise juste les doigts pour Noël...

doc a dit…

Pas de blog spécial Montréal alors ?

Et Joyeux Noel.

Banancosmic a dit…

Doc > j'ai envie d'essayer mais je sais pas si je vais y arriver... :)