lundi 11 juin 2007

Oui, je suis bizarre


Certains d'entre vous le savent depuis longtemps, mais il y a des choses qu'ils ne soupçonnent peut-être pas. Attention, je ne suis pas un monstre absolu non plus ! Mais je viens de réaliser une chose. Je suis fascinée par les déformations du corps. Enfin, pas les déformations volontaires type tatouage, ou encore ces incrustations que certains font, vous savez ? Mettre des plaques sous la peau, ce genre de choses?

Non, pour moi ce sont plutot celles qui ont une histoire à court ou long terme. Un bleu, une grosse plaque rouge, une cicatrice. Et si c'est à moi que ça arrive, j'observe l'évolution, et, étrangement, je montre, comme une blessure de guerre, comme si j'avais réchappé de quelque chose d'atroce... Alors qu'en fait non, je me cogne partout, certes, je suis très maladroite, certes. Mais il n'y a là rien de bien méchant. Cependant je continue d'observer mes bleus et de raconter les anecdotes marrantes qui vont avec. C'est ça qu'il y a de bien avec la maladresse, elle amène toujours des choses rigolotes.

Et la dernière marque en date n'est pas un bleu, mais une plaque, rouge, qui vient de mon vaccin contre l'hépatite A et la typhoïde (eh oui... c'est ça un voyage en Chine aussi!). Paraît-il que peu de gens réagissent beaucoup aux vaccins comme ça. Et vu que ça marque, étrangement ça me fait plaisir! Bon, ça fait mal aussi. Mais dans quelques jours il n'y paraîtra plus. Et puis au moins ça me donne l'occasion de me plaindre!

Par contre, je tiens à préciser, quand je dis que les transformations du corps me fascinent, je ne parle pas du fait de le voir grossir. Je suis une fille comme les autres de ce côté là, j'ai toujours mes kilos à perdre!...

3 commentaires:

marionnette a dit…

euh...oui, ce post me laisse un peu perplexe...c koi ce petit coté sado maso ma banane?

Banancosmic a dit…

Ahah... Tu savais pas que j'étais bizarre comme ça hein?

MaNo a dit…

Huhu, la prochaine fois on se fait un remake de l'arme fatale quand Martin Riggs compare ses cicatrices avec sa future femme, moi aussi j'ai des histoires pour chacune de mes cicatrices :)