mardi 1 avril 2008

Quand on est -très- fatiguée

Quand la fatigue prend complètement le pas sur soi. La fatigue physique, la crève qui s'installe, qui me couche complètement.

Et voir finalement les choses. La saturation. J'ai passé un mois de mars très rempli, très joyeux, plein de retrouvailles, et de rencontres, surtout celle d'un ptit bonhomme...

Mais là avril je ne peux plus. Et pourtant. Je sais que je dois aller chez mes parents le week end qui arrive. Et deux semaines après, pour organiser des vacances. Et la semaine suivante pour travailler. Un mariage en mai. Et aussi un week end à Lyon qu'il faut caser.

Et le boulot. Toujours aussi intéressant, mais fatiguant. Il faut parfois ajouter du travail chez Derhy. Et les soirées avec les amis. Et les concerts. Et les cours de théâtre.

Et j'ai parfois l'impression de me couper en quatre. De ne pas savoir dire non. Et quand ça m'arrive, cette espèce de culpabilisation qui en découle.

Je ne sais plus comment faire. Est-ce que j'ai trop d'amis? Est-ce que je ne suis plus attentive à certains? Certainement. On fréquente certaines personnes par phases, non? Mais comment réussir à équilibrer les choses? Réussir à voir tous ceux que l'on veut voir parce qu'on les apprécie, sans se perdre soi-même de vue, au risque de s'égarer dans les limbes de la sur-fréquentation, la sociabilité à tout prix...

La peur du vide qui se remanifeste?

7 commentaires:

milk a dit…

Ahlala la santé et tes propres envie passent avant tout tes amis comprendrons. ^^ Pis c'est clair je sais pas trop comment tu fais des fois avec tes deux boulot.

Bref avoir plein d'activités c'est top a condition de ne pas s'y perdre. Trouver un équilibre dans tout ça c'est très compliqué. Par exemple moi a force de donner l'impression d'avoir trop de truc a faire ben je me retrouve un peu seul a m'ennuyer des fois :p. Donc voilà c'est difficile tout ça mais du moment qu'on perd pas de vue ce qui est le plus important pour nous, tout va bien ^^

Pauline a dit…

Coucou banane !
Merci pour ton conseil concernant la poutine, je ne manquerai pas d'y goûter, ça a l'air dingue (et un peu dégueu, il faut bien le dire)
Je comprends très bien ce que tu veux dire : c'est énervant d'avoir l'impression qu'on n'a pas assez de temps pour vraiment se consacrer à tous les gens qu'on aime.
Mais une chose est sûre, si tu prends plus de temps pour toi, pour te reposer, tu apprécieras mieux les moments passés avec tes amis!

doc a dit…

Juste un commentaire pour la poutine : à consommé bourré, c'est vachement meilleur et efficace :)

Pauline a dit…

Doc, je prends note !!

doc a dit…

Pauline> à ton service :)
D'ailleurs si t'as besoin de gens pour franchir le pas poutinesque... :p

Banancosmic a dit…

Milk > Je travaille à l'équilibre en ce moment... C'est dur mais ça viendra! ^^

Pauline > Oui c'est frustrant de courir après le temps comme ça hein? Pour la poutine c'est une étape obligatoire, j'espère que tu me donneras tes impressions :)

Doc > Moi j'ai essayé j'étais pas bourrée, mais c'est passé quand même

Pauline et doc > on s'en partage une?

doc a dit…

Si bien entouré, avec joie !
:D