vendredi 29 février 2008

Quand on est contente

Ça y est. Je vais enfin travailler dans le milieu dans lequel j'ai fait des études. Le costume. Et par la grande porte qui plus est. Parce que je vais travailler . A la Comédie Française.

Pas pour très longtemps, mais suffisamment pour me remettre dans le bain, et me donner de la crédibilité pour plus tard. Pour enfin dire que je suis costumière. Et pas juste "je suis costumière, en théorie". Les périodes de doute ne vont pas disparaître non, elles sont condamnées à me suivre... Je les porterai, mais pour l'instant non, je ne doute pas. Je vais y arriver. Je le sais. Je ne sais pas comment mais ça marchera comme je l'entendrai. Pas forcément tous les jours comme je veux ni au rythme où j'en ai envie, mais tant qu'au final, j'y crois, je tiendrai.

Je ne sais pas ce que ça donne de loin, mais là tout de suite ça fait très démagogue, tant pis, c'est mon moment de "je crois en mon avenir" (professionnel au moins...)

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Bravo !
Il faut toujours faire ce que l'on a envie pour ne rien regretter même si ce n'est pas le chemin le plus sûr ni le plus tranquille.

Tout ça pour dire que je t'encourage. Voilà.

djelly

doc a dit…

Ficelles de caleçons ;)

Banancosmic a dit…

Djelly > Oui c'est sûr mais des fois on doute vraiment. enfin, merci beaucoup!

Doc > héhé, merci!