mardi 12 février 2008

Quand on va voir Juno

En fait, je ne vous parlerai pas de Juno, ou si peu. Tout le monde l'a déjà fait. Tout le monde dit que c'est bien et qu'il faut acheter la BO. C'est vrai. Tout le monde a raison. D'ailleurs, je n'ai qu'une hâte après ça, c'est filer chercher le CD.

Et je n'ai pas envie de redire comme tout le monde que les acteurs sont épatants, que le réalisateur, Jason Reitman, après son drôle et grinçant Thank you for smocking, a ici encore, trouvé le ton juste, que la scénariste, Diablo Cody, a fait mouche, que la musique épouse complètement le film, que le ton est frais et léger, que les personnages ne sont pas parfaits mais sacrément attachants. Je m'arrête là parce que je n'ai pas redit tout ça.

Et pour une fois, je suis une vraie paresseuse de la critique, parce que je suis ressortie de là légère, heureuse de l'avoir vu avec ma maman. En plus, les gens qui étaient à côté de moi, avaient un pot de pop-corn et n'ont même pas fait de bruit ! Je les félicite !

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Tout le monde sauf moi.
Même si j'adore Kimya Dawson je trouve que le film se repose justement trop sur la B.O., les dialogues et les acteurs. Tu me diras, ça fait déjà beaucoup.
C'est effectivement un film pas mal, mais par exemple je trouve les scènes avec le couple des parents qui veulent adopter assez ratées.
Enfin, c'était juste pour mettre un petit bémol à ce concert d'éloges.
Vive les pop corn silencieux !

djelly

Banancosmic a dit…

Djelly > Je crois qu'il n'y a pas de moments que je n'ai pas aimés, mais surtout, ça m'a fait du bien après tous ces films d'où on sort... pas très léger!

doc a dit…

Ce film est absolument fabuleux.

Prochain à surveiller : The jardeeling limited ;)