mercredi 10 septembre 2008

Le royaume des chats


Une démarche chaloupée, une musique prenante, beaucoup de poésie et une morale très présente. On est bien dans une production des studio Ghibli.

Le Royaume des chats est un film que j'adore et que je regarde encore et encore. Il a peut-être ce côté très balisé des films qui sont moralistes. Mais pas moralisateurs. Disons, sans nous culpabiliser, à l'instar de tous les films des studios Ghibli justement, ou d'un Kirikou, ou, encore plus récemment, de Wall-e.

Ces films, en général, réussissent à nous mettre dans un état de conscience des choses, tout en gardant le plaisir de voir de (très) belles images, et histoires.

Voilà pourquoi ce soir j'ai le sourire avant d'aller me coucher. Grâce à Haru, au baron, et à Muta.

5 commentaires:

littlesa a dit…

C'est un joli film oui, et il faudrait qu'on discute un jour de savoir quels sont nos Ghibli préférés tiens.. ;)
Bisous !

Banancosmic a dit…

Littlesa > Mais oui! Il faut qu'on fasse ça! On pourrait meme faire des billets respectifs dans nos blogs non?

Bisous ^^

Anonyme a dit…

Et oui ça faisait longtemps... (je continue là la discussion d'un des blablatages précédents) mais je vais essayer d'être plus fidèle et constant désormais.

Ainsi pour te remercier de me donner envie de voir ce dessin animé qui est un des rares "Ghibli" que je ne connais pas et dont je repousse sans cesse la vision. Après avoir lu ton texte je n'ai plus d'excuses, je dois le voir.

Alors donc, merci.

djelly

doc a dit…

Et puis après, on pourrait tous aller au Japon voir le Ghibli Museum, non ? :)

Banancosmic a dit…

Djelly > tu dois.

Doc > ouiiiii ^^