vendredi 10 avril 2009

Ces histoires qu'on nous raconte #3

Pour cette semaine :
Les âmes perdues, de Michael Collins

Si vous aimez ces romans perdus dans le fin fond des Etats-Unis, ces histoires un peu sordides, sans que pour autant l'écriture le soit, ces personnages perdus eux-aussi, ces fameuses "âmes perdues", ce livre est fait pour vous. Sinon, passez votre chemin.

J'ai lu ce livre il y a quelques années, mais j'en garde un excellent souvenir. L'histoire n'est peut-être pas très gaie : une petite fille est retrouvée morte le soir de Halloween après avoir été renversée par une voiture, et un inspecteur qui traverse une période difficile vient enquêter sur sa mort. Mais l'écriture est exactement comme je l'aime : précise, incisive, sans fioriture. Une de celles qui rend vraiment compte de ces atmosphères un peu glauques sans pour autant que ça repousse le lecteur, non, on est dedans.

Cependant, il faut se rendre compte que ce livre, aussi bien écrit soit-il, il ne parle pas que de cette enquête. Il s'attache aussi à décrire la misère au quotidien : la misère affective de ces gens qui ont été abandonnés par ceux qu'ils aiment, la misère de ces petites villes du Middle West qui n'ont que leur équipe de football pour se raccrocher à l'espoir de se sortir de leur immobilisme.

Bref, après s'être (re)plongé dans l'enfance, vous pouvez maintenant vous plonger dans les affres de la misère au quotidien, mais par le biais d'une belle écriture et d'un certain dépaysement, car les petites villes paumées de là-bas ne sont pas celles d'ici.

2 commentaires:

Mashenka a dit…

Ca me dit bien, tiens, je l'emprunterai à la bibli et je te dirai ce que j'en ai pensé :).
Ce que tu décris me fait un peu penser à "l'homme qui aimait les zoo" de Malcolm Joseph Bosse, ça se lit vite, et l'ambiance m'a beaucoup marquée.

Banancosmic a dit…

Mashenka > ah chouette un livre qui se lirait vite... ça me plait, il faut que je regarde à une bibliothèque (celle de mes parents je pense ça sera plus facile que de me faire une carte maintenant) si je peux trouver ça... J'espère que le livre te plaira en tout cas!