mercredi 16 mai 2007

Et puis, entendu dans le RER hier

Parfois dans le métro ou le RER, on peut tomber sur des conversations rigolotes. Parfois c'est plutôt le contraire. Hier soir ce fut un de ces soirs.

Prenant le RER pour aller au théâtre, j'entends deux hommes parler un peu fort, mais pas si fort finalement. Ils auraient pu être deux amis se racontant une blague en rentrant. Mais l'un des deux disait à l'autre, très calmement :
"Si tu continues comme ça je vais t'éclater les lèvres. Arrête ou je t'éclate les dents en plus."
Ce à quoi l'autre rétorque : "Vous n'êtes vraiment pas civilisé."

Et là :
- Quoi, tu me dis que je manque de civisme ?
- Non, je dis que vous n'êtes pas civilisé, et dans une civilisation on ne se conduit pas comme ça.
- Je vais vraiment t'éclater.

Après ça, plus rien, mais on pouvait les voir bouillir intérieurement. Et, au moment où le "non-civilisé" allait descendre, l'autre lui dit "Au revoir". Le premier lui a sauté à la gorge, a essayé de l'étrangler. A ce moment là une dame est sortie en prenant bien soin de l'entraîner avec elle, et en faisant en sorte qu'il lâche l'autre.

Après, le monsieur calme est resté calme, il a réajusté sa veste et a repris son souffle. Je me demande si son "au revoir" était ironique.

Mais, encore une fois, j'ai trouvé cette violence surréaliste, tellement calme. Mais tellement forte en même temps. Ça m'a secouée...

2 commentaires:

marie a dit…

Trèss secouant en effet.
Paraît qu'il n'aurait pas dû lui dire au revoir (pas dû lui répondre du tout même).
Mais je ne pense pas forcément que c'était ironique. Vu de loin, c'est plutôt pour se montrer civilisé, et tenter de "changer" l'autre.
Une espèce de dialogue de sourd violent. Dérangeant.
C'est le genre de "promiscuité négative" que je n'aime pas dans le métro, qui me fait peur.

marionnette a dit…

mais pq à chaque fois que je fais 1blablatage il s'affiche pas?!!!