vendredi 21 décembre 2007

Quand il fait très froid

En général, on sort son manteau, ses gants, son bonnet, et hop, on y va! Dehors... Parce que le froid n'empêche pas le parisien de sortir, que nenni. Ni la parisienne d'ailleurs.

Donc la parisienne, tout en manteau, gants, bonnet, gilet, affronte le froid. D'ailleurs en général si elle colle à son image elle a en dessous tout ça juste une petite robe avec de jolies chaussures, et des collants bien sûr. En fait ce n'est pas le sujet. La parisienne est cette fois sortie en jean, dans le froid donc, pour aller à un concert, avec des amies et amis.

Et la demoiselle qui a chanté ce soir, eh bien voilà. C'est celle qui vous montre que la vie est injuste. Elle revient des Etats-Unis, de New-York, la chanceuse, elle a de jolis vêtements, elle chante bien, elle a de jolies chansons, elle sait aussi jouer des instruments, elle est jolie... Et il paraît même qu'en plus de tout ça elle est gentille. Et intelligente. Voilà pourquoi en fille qui se respecte, la parisienne se doit de la détester. Et elle n'y arrive pas. Parce qu'elle aime sa voix, ses chansons, sa façon de s'habiller, et puis que zut, elle ne peut pas détester toutes les filles plus jolies et plus talentueuses parce que sinon, elle ne s'en sortirait plus.

Et puis de toute façon elle a de plus jolies chaussures dans son placard.

3 commentaires:

littlesa a dit…

Ok, là, à ta dernière phrase, j'ai ri, je suis fan :)

MiLK a dit…

Oué impossible hein mais bon quand on est un garçon de toute façon je vois pas comment on pourrait la détester ^^;

Banancosmic a dit…

littlesa > ^__^

milk > ah bah oui tu parles bien comme un garçon, et t'es pas le seul :p