mardi 11 mars 2008

Quand les petits bateaux

En rentrant chez moi, aujourd'hui, cette chanson en tête...

Maman les p'tits bateaux
Qui vont sur l'eau
Ont-ils des jambes ?
Mais oui, mon gros bêta
S'ils n'en avaient pas, ils ne march'raient pas !

Mais pourquoi celle-ci ? J'ai quatre ans. Mon père joue au tennis. Il donne des cours même. On se retrouve souvent là-bas avec mes parents. Tout le monde me connaît, je suis comme une mascotte. Et il y a lui, Jean? Pierre? Je ne me rappelle plus son prénom. Qui me chante "Maman les p'tits bateaux"... Il me prend dans ses bras et me chante "Maman les p'tits bateaux". A chaque fois que je le recroise, plus tard, il me chante les p'tits bateaux. Jusqu'à ce que je n'ai plus l'âge.

Je l'ai recroisé, il y a trois ou quatre ans. Il m'a surnommée "Léa les p'tits bateaux". Et c'est moi. C'est encore moi.

4 commentaires:

doc a dit…

C'est tout mignon tout plein :)

C'est Gugusse avec son violon, qui fait danser les filles...
(tu comprendras après avoir lu Le combat ordinaire, je tease dans tes comments si je veux :p)

MaCocotte a dit…

Ah... mais non!! tu peux quand même pas oublier annie cordy si facilement!!
J'voudrais bien... Mais j'peux point... C'est point commode d'être à la mode... Quand on est bonne du... Cu-Ré!!
(Ne me remercie pas...)

wilhelm meister a dit…

Très jolie chanson qui m'en rappelle une autre: "Il était un petit navire".
Grande nouvelle (pour moi), j'ai ouvert un compte blogger. Rien de bien réjouissant, je vais m'en servir pour y laisser mes critiques de films que j'avais sur myspace et qui y disparaissent étrangement. Par contre je suis nul en design et en mise en page alors...
Tout ça pour dire que désormais nous sommes voisins de blog et que je ne signerai donc plus djelly mais wilhelm meister.
Bonne semaine à toi et à tes ciseaux.

Banancosmic a dit…

Doc > merci ^^ (oui oui je vais le lire bientot!)

MaCocotte > Toi!..... Tu... es exaspérante!

Wilhelm meister > Ok, je vais essayer de retenir le nouveau pseudo. Et sinon oui pour le petit navire, mais elle n'évoque pas la même chose pour moi...