jeudi 6 mars 2008

Quand on va à un open mic

Le Motel, lieu branchouille parisien par excellence, propose depuis peu des open-mics (on dit "opeune maïke").

Et en allant en voir un ce soir, on a eu un chanteur bizarre aux sourcils, qui faisait une reprise, désolée je ne me rappelle pas de la chanson, un ingénieur du son qui chante aussi, et un Mathias pareil. Je ne les connais pas mais si vous allez régulièrement au motel sachez qu'ils font de la musique aussi, et pas mal ma foi.

Et parmi tout ça, Garciaphone, à la voix douce et légère, aux chansons calmes si jolies. C'était lui qu'on était venues voir à la base. Et franchement, j'espère le revoir plus souvent, et chanter plus de deux chansons.

Et aussi Gush, ces 4 jeunes là ont la pêche et savent faire bouger et c'est cool.

Mais surtout, écoutez Robinsons, chez Garciaphone, elle est très belle.

Bonne nuit !

Ah et demain j'essaie de vous raconter comment j'ai hâte d'avoir de la corne sur l'index...

3 commentaires:

doc a dit…

Ah, qui va te donner des cours de guitare ?

Banancosmic a dit…

Doc > heu, personne... enfin vaudrait mieux pas, parce que je crois que je serais dangereuse armée d'une guitare...

doc a dit…

Bwarf.
Elles disent toutes ça :p