mercredi 26 septembre 2007

Quand on veut voir sa Marionnette

La distance et la SNCF. Le téléphone. Les textos et les mails. Le train.

Les "on essaie de se voir bientôt", "je monte", "je descends dans deux semaines". Ou encore les "quoi, ça fait déjà 4 mois qu'on s'est pas vu?...", "j'ai très envie de te voir là"...

Quand le téléphone ne suffit plus. Que l'Amie est loin. Mais qu'il faut faire avec et savoir être patient.

Savoir que, quand on se verra, ça sera comme avant, comme toujours, même si on avance petit à petit, même si parfois on a l'impression de reculer aussi, ou de faire du sur-place.

Etre heureuse quand on apprend les bonnes bonnes nouvelles. Vouloir apporter du chocolat quand ça ne va pas. Avoir parfois besoin de ses bras pour pleurer, et penser à elle quand on entend "Hélène". Savoir aussi qu'il en faut peu pour déclancher un fou rire quand on est ensemble.

Et être heureuse à l'idée de se voir dans moins de 3 semaines. A très vite ma Nunuche!

2 commentaires:

marionnette a dit…

chut, tt le monde va savoir qu'on pleure sur rock voisin!à très bientôt ma banane!enfin 1peu de tps à nous, sans mecs, sans contraintes...quel pied!

Banancosmic a dit…

Mais c'est pas grave, ils se moqueront et nous on n'entendra rien! A très vite!